Les actions associées au projet

 

Se sentir bien à l’UTLN

  • Mise en place d’espaces partagés de travail, de lieux d’échange, d’évènements informels (temps forts, casual fridays, galas, expositions, cérémonies de remise de diplômes), et dédiés à la création artistique
  • Développement de salle polyvalente et d’un service universitaire de l’action culturelle.
  • Mise en place de bonnes pratiques de consommation énergétique, de tri systématique, de recyclage, et de réduction des déchets
  • Mise en application de la dématérialisation numérique pour la simplification administrative
  • Incitations au co-voiturage (application smartphone) et aux moyens de transport électriques (voiture, vélo, trottinette)
  • Appel à projets fédérateurs ouvert à tous pour le développement d’énergies vertes et l’isolation des bâtiments pour une consommation contrôlée 
  • Réflexion sur la restauration sur les trois campus, en prenant en compte les circuits courts/bio et relance du projet paniers bio pour le personnel
  • Concertation sur l’aménagement de la colline sur le site de La Garde et du parvis de la faculté de droit à Toulon avec les mairies et Métropole TPM; concertation sur les moyens de transport de jour et de nuit entre les campus, et avec les gares; concertation avec l’Université de Nice et les collectivités pour un campus dracénois
  • Réalisation de chartes de « déontologie » à l’adresse de tous les personnels et en concertation avec les représentants syndicaux (Intégrité scientifique, plagiat, droits et obligations des personnels, lutte contre les discriminations)
  • Création d’un groupe de réflexion sur l’accueil de startups et de campus d’été
  • Poursuite et développement de nouveaux dispositifs de lutte contre la précarité (dressing solidaire et les distributions de paniers par le secours populaire)

 

Communiquer pour mieux rayonner et donner du sens à nos missions

 

  • Rencontres régulières avec les personnels sur leur lieu de travail (laboratoires, composantes et services) et sur les 3 campus. Présentation du bilan des actions menées en phase avec la stratégie de l’établissement par une lettre annuelle et une assemblée générale
  • Publication d’un livret destiné aux personnels afin d’illustrer le fonctionnement des Conseils, la prise de décision, les compétences, les missions des différents services,…
  • Mise en place de la cartographie des métiers et d’un suivi de carrière en interne régulier 
  • Mise en place d’une association alumni (anciens élèves et étudiants)
  • Réflexion sur les moyens de communication 
  • Pilotage concerté entre la gouvernance et toutes les organisations syndicales d’une feuille de route commune sur les 4 ans
  • Amélioration de l’accueil des arrivants au sein de l’établissement, de la composante, et du laboratoire
  • Formation au management de toute personne de l’université en situation d’encadrement (reconnaissance au travail, Risques Psycho-Sociaux, Hygiène Sécurité, …)
  • Communication claire sur les procédures de recrutement, de promotion et de reclassement (bilan annuel, harmonisation des procédures pour toutes les catégories, …)
  • Accompagnement au montage de dossiers de promotion, PEDR, CRCT national et local à la demande
  • Formations au montage, à la gestion, et à la justification d’un projet ouvertes aux services et aux laboratoires 

Etre fier d’étudier et de travailler à l’UTLN

  • Soutien aux initiatives étudiantes et à leur implication dans la vie universitaire 
  • Soutien à la mobilité étudiante et enseignante à l’international
  • Implication volontariste dans le projet Mistral Nouveaux Cursus Universitaires
  • Création d’une charge de mission « orientation et insertion professionnelle »
  • Mise en place d’une base de données commune des compétences pédagogiques des titulaires et des vacataires
  • Rencontres avec les responsables pédagogiques pour impulser une cohérence disciplinaire à l’échelle de l’établissement 
  • Création d’un guichet unique université-entreprises facilitant les propositions de stage, les relations laboratoires-entreprises, la recherche d’intervenants socio-professionnels, qui s’inscrit dans  la mise en place d’un observatoire de l’insertion professionnelle (loi ORE)
  • Valorisation des plateformes technologiques et des équipements, atouts de l’UTLN en terme de visibilité, de ressources propres, et de transversalité: renforcement du soutien technique, ouverture à l’ensemble des composantes, multiplication des évènements de présentation en interne et en externe
  • Création d’un groupe de travail sur le statut de chercheur contractuel recruté sur des projets de recherche
  • Soutien aux personnels qui souhaitent proposer des enseignements en langue anglaise
  • Mise en place de bourses de mobilité pour recevoir un chercheur étranger de renommée internationale sur une année universitaire, pouvant intervenir dans les formations et mettre en place des collaborations durables et des projets de recherche avec différents laboratoires de l’UTLN

Smart-Campus

  • Création d’espaces connectés et répartis sur le campus permettant aux équipes pédagogiques et aux étudiants de mettre en œuvre en situation réelle et à l’échelle d’un bâtiment ou du campus des idées, concepts et technologies innovantes.
  • Organisation d’un concours de projets smart-campus à destination des étudiants de toutes les composantes.
  • Vers un campus éco-responsable : installation d’un système de monitoring de la consommation d’eau et d’électricité connecté sur le campus afin de faciliter le travail des équipes de maintenance.
  • Engager une réflexion sur la gestion des parkings et des entrées de l’université.
  • Réaliser une étude de faisabilité technico-économique en vue d’implanter des panneaux solaires sur les bâtiments à toit terrasse du campus.
  • Élaboration d’un projet de smart-campus avec un schéma directeur afin de définir les priorités en termes d’investissement (type CPER) permettant d’améliorer le fonctionnement, les interactions entre nos différents campus et la mobilité des étudiants et personnels.
  • Harmonisation des systèmes d’information de manière à clarifier et simplifier la circulation des données, à favoriser leur dématérialisation, et à rendre plus efficaces les actions de communication et de consultation auprès des personnels et étudiants.
  • Optimisation du réseau Wi-Fi, afin de le rendre accessible, performant, simple d’usage et permettant le déploiement à grande échelle de l’internet des objets sur le campus.
  • Faire du campus une vitrine du développement et de l’expérimentation in-situ pour les technologies innovantes de l’Internet des objets, en collaboration avec les laboratoires et les entreprises.
  • Intégrer dans une réflexion patrimoniale une logique de smart-building : bâtiments agréables à vivre, économes en énergie et en eau, producteurs d’énergie, sécurisants, intelligents et adaptés à l’usage des nouvelles technologies pédagogiques.