Anne MOLCARD

Anne MOLCARD

Présidence

Sylvie TORCOL

Sylvie TORCOL

Vice-Présidence du Conseil d'Administration et en charge des Finances

Jean-François CHAILAN

Jean-François CHAILAN

Vice-Présidence de la Commission de la Recherche

Eric WATELAIN

Eric WATELAIN

Vice-Présidence de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Michaël DELAPORTE

Michaël DELAPORTE

Vice-présidence Communication, Relations et Ressources Humaines

Valérie GILLOT

Valérie GILLOT

Vice-présidence Vie Universitaire

Simone VISCIOLA

Simone VISCIOLA

Vice-présidence Développement des sciences humaines et sociales

Lyudmyla YUSHCHENKO

Lyudmyla YUSHCHENKO

Vice-présidence Développement International

Alexandre MERLEN

Alexandre MERLEN

Vice-présidence Développement Académique et Economique

Emmanuel BRUNO

Emmanuel BRUNO

Chargé de mission Smart Campus

Anne MOLCARD : Présidence

Anne Molcard est vice-présidente de la commission de la recherche depuis 2015 et présidente du conseil académique restreint. Durant son mandat la recherche à l’UTLN s’est structurée à travers un axe identitaire fédérateur (Sociétés Méditerranéennes et Sciences de la mer), 2 écoles doctorales, et 3 pôles thématiques interdisciplinaires. Elle a développé une cellule Europe de support aux projets internationaux, et a mis en place le concours MT180 à Toulon associé à « La Recherche fait son show », soirée grand public pour le rayonnement de l’université.

Elle a été recrutée à l’université de Toulon en 2005, d’abord comme maître de conférences à l’UFR Sciences et Technologies, et comme professeur en 2011 à Seatech. Elle est océanographe physicienne, et sa formation de chercheur est riche de plusieurs expériences post doctorales à l’étranger (Italie et Etats-Unis). Ses activités de recherche portente essentiellement sur l’étude de la dynamique du transport océanique et sur les applications environnementales (échouage de méduse, distribution de déchets en mer et d’espèces invasives, dérive de nappes de pétrole, sauvetage en mer et gestion des aires marines protégées). 

« L’expérience acquise au cours de mon parcours professionnel me permet d’avoir une vision globale pour proposer un projet de développement de l’établissement réaliste et conscient des contraintes, mais aussi plein d’espoir. C’est avec enthousiasme que j’envisage cette perspective de conduire avec mon équipe un projet d’établissement ambitieux et moderne, bâti dans un esprit de confiance et d’innovation, pour une réussite collective. »

 

Sylvie TORCOL : Vice-Présidence du Conseil d’Administration et en charge des finances

Sylvie Torcol est Maître de Conférences en droit public (2004), Habilitée à diriger des Recherches (2008) à l’UFR Droit de Toulon.

Durant sa vie professionnelle, elle a exercé des fonctions très diversifiées (RH, Conseils aux Collectivités) pendant 19 ans dans une grande entreprise publique (EDF) tout en reprenant ses études pour finalement soutenir une thèse en « Droit constitutionnel européen » et intégrer l’université.

Depuis 2004, elle a été élue dans de nombreux conseils (UFR, CORE, CAC, CACR) mais également au Conseil National des Universités (02) durant 8 ans (2007-2015). Elle en a assuré la Vice-Présidence pendant 6 ans et l’assessorat pendant 2 ans.

Elle a codirigé le CERC (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Contentieux) de 2010 à 2013. Elle est membre de la section disciplinaire depuis mai 2015 et titulaire de la PEDR depuis septembre 2014.

Ses recherches portent principalement sur 2 axes : le droit constitutionnel européen et depuis 3 ans, sur la déontologie de la vie publique et la transparence (notamment en matière électorale).

Elle est également magistrat à titre temporaire affectée au TGI de Toulon depuis juillet 2017 après avoir exercé 7 ans comme juge de proximité. 

« Convaincue de l’importance des valeurs véhiculées par le Service public, mais aussi très investie dans la vie universitaire depuis toujours, c’est tout naturellement qu’après avoir travaillé 4 années auprès d’Anne Molcard dans plusieurs conseils, j’ai accepté avec enthousiasme la mission de Vice-présidente « Conseil d’administration » qu’elle me proposait. ‘Le droit certes, mais en respectant l’humain’ pourrait résumer ma manière d’être juriste… C’est dans cet état d’esprit que j’accomplirai cette mission que je sais lourde mais accompagnée d’une équipe soudée, solidaire et engagée ; prête à relever les défis qui nous attendent et dont je suis particulièrement fière de faire partie ».

Jean-François CHAILAN : Vice-Présidence de la Commission de la Recherche

Jean-François Chailan est Directeur du laboratoire MAPIEM depuis 2015, il était Vice-Président délégué à la Valorisation de la recherche de 2011 à 2015.

Il a été recruté en 1995 comme Maître de Conférences à l’ISITV (devenue SeaTech en 2014), puis comme Professeur des Universités en 2007 à la Faculté des Sciences & Techniques.

Chimiste des Matériaux (CNU 33), ses activités de recherche sont centrées sur les relations structure-propriétés dans les polymères et les matériaux hétérogènes à base de polymères. Il a une très bonne connaissance de tous les aspects de la recherche, qu’elle soit académique ou appliquée, en collaboration avec d’autres laboratoires nationaux ou internationaux, ou encore avec des industriels. 

« Après quatre années passées aux côtés d’Anne Molcard à la Commission Recherche, j’ai pu apprécier ses valeurs, son engagement et ses idées. Si je m’engage aujourd’hui, c’est parce que je crois en notre projet pour notre Université. L’ouverture d’esprit, le dialogue et le respect m’ont toujours guidé dans mes relations aux autres, que celles-ci soient professionnelles ou plus personnelles. C’est entre autre avec ces valeurs et une réelle volonté de mettre au service de l’établissement mes expériences de chercheur, de responsable d’unité de recherche, mais aussi celles d’élu dans des instances universitaires locales ou nationales, que je compte m’investir dans la mission de Vice-Président de la Commission Recherche. »

Eric WATELAIN : Vice-Présidence de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Eric Watelain est maître de Conférences – Hors classe – HDR, en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS).

Il a été recruté en 2000 à l’université de Valenciennes après des études à Lille et Paris. Dès 2007 il est associé à un laboratoire Toulonnais puis fait quatre ans de mise à disposition à l’UTLN avant de l’intégrer complètement par mutation.

Il s’est régulièrement impliqué dans des projets de formation notamment par la création, puis la gestion, d’une licence STAPS Activités Physiques Adaptées (APA) et d’un master APA ou encore, plus récemment, par la charge de mission des sportifs de haut niveau universitaires à l’UTLN (depuis 2 ans) ainsi que par la mise en place d’une formation aux métiers du secourisme et du sauvetage aquatique (depuis 4 ans) ouverte à tous les étudiants de l’UTLN.

Cette implication dans l’enseignement s’est faite de façon équilibrée avec une activité de recherche centrée sur l’analyse du mouvement, et notamment de la locomotion pathologique, ainsi que le développement de stratégies de contribution à la prise en charge de ces pathologies par les APAS. Ces travaux ont notamment permis la soutenance de 7 thèses, le dépôt de deux brevets et d’être titulaire de la PEDR depuis 2014.

« La formation est la première mission des universités Françaises au regard du code de l’éducation, et doit selon moi avoir une place centrale dans l’offre de services proposés aux usagers. Elle doit cependant être mise en place de manière harmonieuse et en parallèle de la réponse aux autres missions de l’Université. Convaincu par la conception d’Anne Molcard sur l’offre de formation pour notre université, c’est avec enthousiasme que j’ai accepté sa proposition d’être Vice-Président Formation et président de la CFVU au sein d’une équipe dynamique, unie et aux compétences complémentaires ».

Michaël DELAPORTE : Vice-présidence Communication, Relations et Ressources Humaines

Michaël Delaporte est directeur du SUAPS depuis 2014.

Il a été recruté à l’université de Toulon en 2007, comme enseignant agrégé d’EPS. Il a depuis participé au développement de l’association sportive et du SUAPS.

Après avoir été étudiant de l’UTLN de 1994 à 1999 en LEA puis en STAPS, son parcours d’enseignant et de bénévole dans le monde associatif lui ont permis de développer des compétences managériales variées et solides.

Le caractère transversal du service des sports l’amène au quotidien à travailler avec les 9 composantes et avec tous les services centraux et communs de l’université de Toulon, et il trouve dans le mode « projet » la possibilité d’agréger les moyens humains et financiers. 

« C’est cette vision positive, dynamique et collective que je souhaite porter pour l’université de Toulon auprès d’Anne Molcard, dans une mission de vice- président communication/ RH.

Une réflexion au sujet des pratiques RH basée sur la discussion avec les personnels, la simplification des procédures administratives et le fonctionnement en mode projet sont trois axes de cette partie du programme que je porterai avec conviction »

 

Valérie GILLOT : Vice-présidence Vie Universitaire

Valérie Gillot est vice-présidente déléguée à la vie étudiante depuis 2015.

Recrutée en 1994 à l’université de Toulon comme maîtresse de conférences en Informatique à l’UFR Sciences et Techniques et membre du laboratoire Imath, elle a été entre autres responsable de L1, directrice des études et membre élue de la CFVU de 2011 à 2015.

« Faire de nos campus des lieux d’études, de vie, d’échange et de partage, lutter contre les inégalités et les discriminations constituent  pour moi une motivation profonde. Enthousiaste à l’idée de continuer à partager l’engagement des étudiants et le dynamisme des services, je souhaite m’investir à nouveau auprès d’Anne Molcard  comme vice-présidente de la vie universitaire pour une université lieu de savoir, de culture et de vie»

 

Lyudmyla YUSHCHENKO : Vice-présidence Développement International

Lyudmyla Yushchenko a soutenu son doctorat en cotutelle entre  l’Université de Toulon (France) et l’Université de Dragomanov (Ukraine) en 2002. Elle évolue au sein de l’Institut Supérieur de Mécanique de Paris (Supmeca à Toulon) et devient Maître de Conférences en 2005. Lyudmyla Yushchenko est membre du Conseil Scientifique de l’ISMEP de 2007 à 2013 et occupe le poste de responsable de l’option “Robotique et Systèmes Mécatroniques ” de 2008 à 2010.

Elle intègre le laboratoire IMATH (EA 2134) en 2009. Depuis 2012 elle est chargée de la collaboration franco-ukrainienne au sein de son laboratoire : mise en place du master en double diplôme, collaboration avec l’ambassade de France en Ukraine pour le cofinancement des cotutelles de thèses. Ses travaux de recherche portent sur l’étude des systèmes hyperboliques, la modélisation numérique d’écoulements diphasiques, raffinement du maillage dans le cas de l’approche multi-pas et multi-échelle.  

Elle intègre l’école d’ingénieur de l’université de Toulon SeaTech en 2014 au moment de sa création et fait partie du parcours Modélisation et Calculs Fluides et Structures (MOCA).

Depuis 2016 elle est membre de la CORE de l’université de Toulon. 

″ Je suis convaincue depuis toujours de l’importance des échanges internationaux pour le développement harmonieux de Notre Université sur les plans scientifiques et pédagogiques ainsi que pour sa reconnaissance et son rayonnement. C’est cette volonté d’échange et d’ouverture à l’international que je souhaite porter pour l’Université de Toulon auprès d’Anne Molcard dans une mission de vice-présidente des Relations Internationales accompagnée d’une équipe soudée, solidaire et engagée. ″

Alexandre MERLEN : Vice-présidence Développement Académique et Economique

Alexandre Merlen (40 ans) est Maître de Conférences, physicien, rattaché à l’UFR Sciences et Techniques de l’Université de Toulon depuis 2006. Il a fait ses études à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et a soutenu son HDR en 2014 sur l’interaction entre la lumière et les nanomatériaux. Il a déjà exercé plusieurs mandats électifs aussi bien au niveau local que national (au CA de la Société Française de Physique, au CS du laboratoire IM2NP). Il est très impliqué dans les programmes de recherche et partenariats internationaux. Il s’investit également dans les nouvelles méthodes d’enseignement et la diffusion de la culture scientifique.

« Pour me définir je dirais qu’une passion gouverne mon action aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel : celle de la connaissance, pas uniquement scientifique puisque je suis également féru d’Histoire. Ma conviction profonde est que l’Université est un puissant levier de développement local, aussi bien d’un point de vue économique qu’intellectuel. Je propose donc de m’investir à l’université au niveau de la valorisation et de la diffusion de la culture scientifique, en mettant au service de cette mission mes qualités de rigueur, de dévouement et de passion. »

 

Simone VISCIOLA : Vice-présidence Développement des sciences humaines et sociales

Simone Visciola, historien, docteur en Histoire, est maître de conférences à la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université de Toulon où il enseigne l’histoire des idées politiques, des relations internationales, des mouvements et des partis politiques (Master Études Politiques Internationales et Master Discours, politique, médias), l’histoire du rapport entre pouvoir et monumentalisation (Master Littératures, Cultures, Patrimoine) et l’histoire et civilisation de l’Italie (Licence).

Spécialiste en histoire politique et sociale et en histoire de l’historiographie, en Italie et en Europe entre le XIXe et le XXe siècles, il est l’auteur d’ouvrages et d’articles dans des revues spécialisées.

Visiting professor et visiting lecturer en histoire contemporaine dans différentes universités françaises et étrangères (à Poitiers en 2009 et 2011, à Smith College en 2010, à Stanford University, The Breyer Center of Overseas in Florence, en 2011, à l’USPI-IEB de Sao Paulo du Brésil en 2018), il a enseigné pendant plusieurs années l’histoire contemporaine à l’Université de Florence et à l’Université de Poitiers, ainsi que l’histoire de l’Europe au XXe siècle à SciencesPo Paris (antenne latino-américaine de Poitiers).

Il est membre du conseil scientifique du Laboratoire BABEL (EA 2649) de l’Université de Toulon et associé au Laboratoire CRIHAM (4270), Centre de recherche interdisciplinaire en Histoire, Histoire de l’Art et Musicologie de l’Université de Poitiers. Il est membre du pôle tématique scientifique ESMED (Echanges et sociétés méditerranéennes) de l’Université de Toulon. Il est également membre du comité scientifique de plusieurs institutions de recherche et de revues spécialisées en France et à l’étranger. Il est coordinateur Erasmus+pour les étudiants et les enseignants provenant d’Italie et d’Allemagne et responsable pédagogique (L1, Italien/Anglais) à la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l’Université de Toulon.

«  Je suis fermement convaincu que les problèmes concrets de la vie universitaire doivent être résolus à la lumière d’une vision étayée par une étude approfondie et rigoureuse, ainsi que par la recherche d’une large participation de la communauté.

       Seules une connaissance bien articulée et une compréhension réelle de ces problèmes peuvent permettre d’établir une démarche d’action efficace. Selon le célèbre historien antifasciste italien Gaetano Salvemini, “perdre son temps à battre l’eau dans le mortier des abstractions, c’est échapper aux devoirs de l’action immédiate et se rendre complice de la préservation du statu quo”. D’après Salvemini, pour résoudre les problèmes, à côté d’une vision cohérente, il faut d’abord trois choses : « étudier, étudier et étudier ». Ensuite, il en faut trois autres : « le concret, le concret, le concret ». Au cours de mon long et enrichissant dialogue avec Anne Molcard, ces aspects sont clairement apparus : vision cohérente, capacité d’étude et de travail, sens du concret. C’est pourquoi j’ai décidé de la soutenir et de travailler avec elle.»